Analysez votre débit

Introduction:
Des chiffres un peu mystérieux envahissent votre télé et il est parfois difficile de les comprendre.
Le débit de votre ligne, une vaste question qui rend fous certains, alors que d’autres n’y font même pas attention.
Pourtant, il est toujours utile de le vérifier régulièrement, de le suivre et de l’analyser pour devancer d’éventuels futurs soucis.
Le débit de votre ligne est d’autant plus important que c’est lui qui décidera si vous pourrez regarder la télé avec la Freebox et de surfer sur internet de manière agréable.
Allez, on se lance…

Accédez à votre débit:
Avant tout, oubliez les caractéristiques de votre ligne disponibles dans votre compte sur le site de Free, car elles ne sont plus mises à jour depuis 2007.
Oubliez également les tests de bande passante que l’on trouve un peu partout sur internet, y compris sur le site de Free.
Ces tests sont certes sympathiques à faire, mais ils sont moins précis, puisque tout transite par un serveur où d’autres personnes peuvent passer en même temps.
De plus, si vous êtes en WiFi, le test ne vaudra rien, si vous avez des logiciels qui utilisent de la bande passante, tout sera faussé également.
Ne faites confiance qu’à une chose, le débit affiché par la Freebox dans l’interface TV. D’autant plus que c’est celui-là que Free prendra en compte en cas de problème signalé à la hotline, donc autant être sur la même longueur d’onde.

Sur le menu principal de Freebox TV, allez dans: Paramètres / Informations réseau / adsl.

 

Pourquoi le débit est plus haut ou plus bas chez mon ami ?
Le débit initiale d’une ligne ADSL 2+ est de 28 mbit/s, soit 28 000 kb/s en download.
Ce débit, il faut l’avouer, personne ne l’aura chez lui, puisque c’est ce qui est disponible si on se branche à la source, au DSLAM de Free dans le répartiteur de France Télécom.

1ère cause de baisse de débit:
La ligne étant acheminée ensuite jusqu’à chez vous, des centaines ou des milliers de mètres seront parcourus pour vous rejoindre.
Cette distance va donc affaiblir naturellement votre débit. Plus vous êtes loin du répartiteur, plus le débit baissera.
Pour connaître la distance qui vous sépare de votre DSLAM, vous pouvez pour l’occasion la trouver dans les caractéristiques techniques de votre ligne accessibles sur le site de Free. En revanche, comme indiqué plus haut, ne prenez pas en compte le débit affiché dessus, car il n’est plus mis à jour depuis 2007.
Vous trouverez aussi des informations techniques sur votre ligne avec le site degrouptest.com

2e cause de baisse de débit:
La qualité et le bon état des câbles téléphoniques de France Télécom est évidemment très important. Le moindre défaut va se ressentir sur le débit.
On aurait affaire à un défaut de ligne (voir le dossier en 8 actes sur les pannes ADSL).

3e cause de baisse de débit:
Votre installation téléphonique est elle aussi concernée et peut faire perdre beaucoup de débit à votre ligne si le moindre défaut est présent et si l’installation est un peu complexe (voir le dossier en 8 actes sur les pannes ADSL).

Prenons ma ligne comme exemple en mode Standard (réglage du Ping):

- Je suis à 857 m du DSLAM.
On remarque que je suis bien en adsl 2+. Si le « + » n’apparaît pas, c’est peut-être que vous avez le réglage du ping sur Sérénité dans votre compte Free.
Passez en Normal pour revenir en adsl 2+

- Débit ATM en Down est le débit descendant. Le débit qui servira à recevoir les infos.

- Débit ATM en Up est le débit montant. Le débit qui servira à émettre. Un débit Up trop bas, moins de 500 kb/s, indique un réel défaut quelque part.

- Atténuation: plus le chiffre est haut, plus la ligne est affaiblit (soit de manière naturelle, à cause de la distance, soit par un défaut de ligne ou d’installation chez vous).
Dans les caractéristiques techniques de votre ligne sur le site de Free, l’atténuation théorique de référence est affichée. A noter qu’il est bien de lui laisser 10-12 db de marge, car c’est vraiment du théorique.
Pour ma part, j’ai en réel 21 db, mais en théorique 12 db. Donc ne pas s’alarmer par une atténuation plus élevée que la valeur théorique. En revanche, plus de 12 db de différence peut commencer à être un peu trop tout de même (défaut éventuel quelque part).

- Marge de bruit: la valeur idéale est 6,10 db. Trop élevée serait à partir de 8 db et trop basse aux alentours de 4 db. Dans les deux cas, la Freebox est très sensible et risque de perdre fréquemment la synchro.

- FEC/HEC/CRC: sans rentrer dans la technique pure, ces chiffres indiquent les erreurs de ligne. Des FECS, vous en aurez toujours. Rien que la distance du DSLAM va en provoquer plus ou moins. Mais ce qu’il ne faut pas, c’est une montée importante à intervalles réguliers: exemple 1000 par 1000 en quelques secondes.
Dans mon cas, j’en ai eu 633 en 24h. Autant dire que c’est rien du tout, donc tout va bien.
Une ligne normale doit aussi avoir des HEC/CRC proches de 0, ou tout au moins qui n’augmentent que très rarement. Une grosse montée de ces deux valeurs, indiquent à coup sûr des futures pertes de synchro de votre Freebox. Donc un défaut est présent quelque part.
Attention dans le réglage du ping, si vous êtes en mode Fastpath, ces valeurs peuvent sensiblement augmenter, sans toutefois trop dégrader la ligne.

Remarquez la petite flèche entourée de bleue sous le tableau des débits. Cliquez dessus et vous accéderez à l’historique des pertes de synchro de votre Freebox (si vous en avez eu) et si vous ne l’avez pas rebooté dans les minutes qui sont passées, car cela efface cet historique.

Exemple d’une ligne en pertes de synchro
:

Comment savoir si mon débit est bon ?
Il faut d’abord connaître votre distance vis à vis du DSLAM (accessible dans votre compte Free).
Ci-dessous, voici quelques valeurs qui devraient être les bonnes vis à vis des distances, mais attention, cela reste des moyennes et il peut y avoir quelques variations d’une ligne à une autre aux caractéristiques pourtant identiques.

Ligne à 500 m du Dslam:
Débit Down: Entre 22 000 kb/s et 25 000 kb/s
Débit UP: 1025 kb/s

Ligne à 1000 m du Dslam:
Débit Down: Entre 16 000 kb/s et 20 000 kb/s
Débit UP: 1025 kb/s

Ligne à 1500 m du Dslam:
Débit Down: Entre 13 000 kb/s et 16 000 kb/s
Débit UP: 1025 kb/s

Ligne à 2000 m du Dslam:
Débit Down: Entre 10 000 kb/s et 13 000 kb/s
Débit UP: Entre 800 kb/s et 1025 kb/s

Ligne à 2500 m du Dslam:
Débit Down: Entre 8 000 kb/s et 11 000 kb/s
Débit UP: Entre 800 kb/s et 1025 kb/s

Ligne à 3000 m du Dslam:
Débit Down: Entre 6 000 kb/s et 8 000 kb/s
Débit UP: Entre 700 kb/s et 1025 kb/s

Ligne à 3500 m du Dslam:
Débit Down: Entre 4 000 kb/s et 7 000 kb/s
Débit UP: Entre 700 kb/s et 1025 kb/s

Ligne à 4500 m du Dslam:
Débit Down: Entre 3500 kb/s et 5000 kb/s
Débit UP: Entre 500 kb/s et 1025 kb/s

Ligne à + de 5000 m du DSLAM:
Débit Down: Entre 1500 kb/s et 3000 kb/s
Débit UP: Entre 500 kb/s et 1025 kb/s

Pour la TV classique: au moins 3900 kb/s en download sont nécessaires.
Pour la TV en bas débit: au moins 2900 kb/s en download sont nécessaires.
Pour lire et enregistrer 2 flux TV différents: au moins 8500 kb/s en download sont nécessaires.
Pour lire un flux TV HD: au moins 5500 kb/s en download sont nécessaires et 6900 kb/s pour TF1 HD.